AYO ! Après un mini sondage sur Twitter et Facebook, vous avez choisi G-Dragon pour mon nouveau review (contre NCT 127 et South Club) ! ‘Kwon Ji Yong’ (nom de l’album et vrai nom de GD) est le premier album solo de G-Dragon depuis sa bombe ‘Coup d’Etat’ en 2013.

Kwon Ji Yong a la particularité d’avoir pour format physique une clef USB au lieu d’un CD. Un format innovant et inédit (d’autres groupes de kpop ont peut être fait des albums sous forme de carte, USB ou cassettes, mais ils proposent toujours une version CD à côté, contrairement à GD qui mise entièrement sur l’USB) qui l’exclura pourtant des Gaon Album Chart jugeant que l’USB ne correspondait pas à un format physique valide. Cette nouvelle a d’ailleurs offusqué pas mal de fans, moi y compris. Qu’il soit en CD ou en USB, un album devrait être considéré comme physique à partir du moment où on le tient dans la main, non ?

Mais… à condition que les chansons soient réellement dans la clef USB… Et oui, parce qu’après plus de recherches, je me suis rendu compte qu’en réalité, les chansons ne sont pas dans la clef USB ! Lorsque vous recevez l’album, vous avez une coque de CD standard contenant une clef USB et un code. La clef USB ne vous donne qu’un lien pour télécharger les chansons, vidéos et photos grâce au code inscrit sur la coque. Ce qui revient finalement, pour moi (et pour Gaon) à un format digital. Si vous possédez l’album et que je me trompe, n’hésitez pas à me rectifier.

Personnellement, je ne compte pas me le procurer, notamment à cause du prix qui est relativement cher pour 5 chansons. Je comprends que le format impose une hausse de prix, mais l’organisation du concept n’est pas tout à fait au point de mon point de vue. En plus, la peinture de la clef USB s’en va alors qu’on la touche ! La YG a donné des explications sur ce fait, mais je n’ai pas pris la peine de les lire. Ça me rappelle un peu l’album Alive de BIGBANG. Les premières éditions (en métal) rouillaient et la YG a donné une excuse bidon du genre : « ça donne un côté vintage »… Bref, passons aux chansons !

 

L’intro Middle Fingers Up (F U pay me) est un petit échauffement, joyeux, frais et entraînant. Honnêtement, je ne m’attendais pas à démarrer de cette manière sachant que l’album était décrit comme le « plus triste de G-Dragon ». Mais je pense que la description décrivait principalement le titre phare… En tout cas, c’est une bonne intro !

Bullshit est une bombe, j’adore cette chanson ! On puise dans l’inspiration hiphop de GD, ça claque, c’est classe.. j’aime ! Les fins connaisseurs de la YG auront reconnu un petit clin d’œil très appréciable à la chanson Hiphop Gentlemen de la YG Family qui m’a tout de suite fait plaisir ! Bullshit aurait pu être le titre phare de l’album, et elle aurait même du l’être. La sorti du MV a été annulée suite à la controverse de T.O.P concernant sa petite initiation à la marijuana (qui a remis dans les esprits de certains le scandale de même type qu’a eu G-Dragon il y a quelques années) suivit d’une overdose de médicaments (au passage, T.O.P s’est rétablie et sa sentence est de deux ans de probation avec 10 mois de prison si cette probation est rompue). D’ailleurs, j’ai lu qu’en achetant la clef USB de GD, nous avons accès au Behind The Scene du MV de Bullshit, malgré qu’il ne soit jamais sorti.

G-Dragon a donc utilisé Untitled 2014 comme titre phare. Plus douce, triste et surement plus approprié au contexte. Bullshit aurait peut être été reçu d’un mauvais œil par nos précieux haters tandis que Untitled arrive comme un petit réconfort pour les fans touchés par la situation. C’est une ballade pleine d’émotion, de vulnérabilité… elle est absolument magnifique. G-Dragon chante d’une voix claire, un peu comme dans If You, sans l’excentricité qu’on retrouve souvent dans sa voix habituellement. Le MV suit d’ailleurs le même principe, simple et sans fioritures pour que les gens se concentrent avant tout sur la musique (cette peut aussi nous rappeler Eyes Nose Lips de Taeyang). Cette chanson est un pur chez d’oeuvre qui tourne en boucle dans ma playlist depuis sa sortie. Peut être la chanson de l’année ?

Super Star est une chanson relativement sympathique. je dois dire que je n’ai pas eu d’engouement particulier pour cette piste. Coincée entre les deux meilleurs titres de l’album, celle ci passe un peu inaperçu, finalement. Mais elle reste appréciable.

Je sais déjà que plusieurs de mes abonnés ont particulièrement apprécié l’Outro : Divina Commedia, et c’est aussi mon cas ! Nous là une piste assez triste (lisez les paroles) avec des éléments hiphop et le style propre à G-Dragon lui même. J’ai eu plaisir à entendre des sonorités qui m’ont un peu remis dans le style de son album Coup D’Etat. On a une atmosphère intéressante, bref, très bonne fin pour l’album.

 

Le titre de l’album Kwon Ji Yong sous entend que c’est un album relativement personnel que G-Dragon nous offre là, et c’est bien le cas. On sent un gain de maturité et de créativité incessant de l’artiste. La seule chose qui me laisse un peu sur ma fin, c’est qu’il n’y ait que ce ne soit pas un full album. Mais bon, je ne vais pas m’en plaindre : c’est surement son dernier album avant son départ à l’armée, alors mieux vaut avoir ces cinq chansons que rien du tout ! Pour moi, ce sera donc un bon gros 18,5/20 !

Dites moi ce que vous vous avez passé de l’album et de ses chansons ! J’espère que ce review vous a plu, on se retrouve le 29 Juillet pour une vidéo sur ma chaîne, et les semaines suivantes pour de nouveaux reviews sur mon blog ! En attendant, n’oubliez pas : méfiez vous des cailloux ! Et juste histoire de vous embêter un peu plus, je laisse le lien de mon review vidéo de MADE de BIGBANG.

Publicités