Ayo ! Comme annoncé sous ma dernière vidéo YouTube, je vous ai laissé choisir les trois prochains albums review. Je n’ai justement eu que trois propositions alors ça n’a pas été difficile à départager ! On commence aujourd’hui avec VIDA de Millic.

VIDA est le tout premier album de Millic, producteur du crew Club Eskimo et du label HIGHGRND. L’album aux tons rnb/hiphop underground est en collaboration de nombreux artistes, coréens mais aussi internationaux anglophone. Ce qui est d’autant plus intéressant que Millic a choisi des artistes quasiment inconnu (à part le rappeur Rejjie Snow, peut être) alors que jusqu’ici, les artistes coréen visaient des artistes plus connu (Will.I.Am, Akon, Snoop Dogg, Wale, Missy Elliott…) pour acquérir plus de reconnaissance et donc pour s’étendre à l’international par la même occasion. Millic décide donc en quelque sorte de rester dans un cercle assez fermé.

Avant la sorti de l’album complet, Millic a dévoilé les pistes You et Something qui annoncent tout de suite la couleur de l’album, très posé, et relaxant. Ce sont pour moi les maîtres mots qui décriront le mieux l’ambiance de cet album. Millic nous plonge dans son univers dans sa composition instrumentale qui garde une place primordiale face aux paroles et aux chants qui ne sont pas dénaturé pour autant et savent se mettre en valeur (surtout dans Something chanté par Julius). I’m Good et Cant’ Wait restent sur la même lancé, avec le rap posé de Rejjie Snow et une petite touche féminine apporté par (((O))).

VIDAHOLLYWOOD #250, qu’on pourrait identifier à un interlude puisque ce n’est qu’une instrumentale, continue de nous faire voyager. Cette pause instrumentale marque une transition entre la première partie de l’album, en anglais, et la seconde où les artistes coréens entre en scène. On retrouvera tout de même la chanson 보물섬 merveilleusement bien chanté par HAN, en anglais. Oui oui, le titre est en hangul mais les paroles sont entièrement en anglais. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas !

IGLOO offre plus de rythme à l’album. Certaines sonorités peuvent rappeler le double single Lime de Punchnello, qui était justement produit par Millic. Cette chanson réunit plusieurs artistes du Club Eskimo (Miso, Dean, Crush et Punchnello). C’est une bonne proposition musicale avec des changements de rythme et un switch dans le beat qui donnent l’impression que chaque enchaînement est fait pour que chacun d’eux slay sa partie et s’amuse en tant que crew.

Nous arrivons enfin au titre phare de l’album, Paradise, étonnement placé en fin d’album. Comme IGLOO, cette chanson permet à l’album de décoller un peu plus. De plus, nus avons le bonheur d’apprécier une collaboration avec Fanxy Child, un crew composé de Zico, Dean, Crush et Penomeco. Une lineup qui devrait attirer pas mal de monde avec trois artistes très convoités et Penomeco (dont j’ai déjà parlé dans mes TOP Mensuel) qui a dû (j’espère) laisser une belle impression aux visionneurs de Show Me The Money 6 malgré son passage un peu trop court. En espérant que l’attirance de la lineup permette à Millic de se faire un peu plus connaitre. La piste permet à chaque artiste de montrer son style avec un ensemble que j’ai simplement adoré (en particulier la partie de Penomeco, je dois bien l’avouer).

La dernière chanson,  permet à l’album de s’achever comme il a débuté : en douceur. C’est une piste très sympathique, qui reste dans la lignée et dans l’esprit du reste de l’album mais je dirai qu’elle m’a tout de même moins marqué.

 

Millic est pour moi un excellent producteur, j’avais vraiment hâte de découvrir cet l’album et et je ne suis absolument pas déçu ! Je sais même un peu surpris. VIDA est un très bel album, agréable et relaxant et qui fait plaisir à écouter, surtout en ce moment, en plein dans mon travail saisonnier où j’aime me retrouver au calme à la débauche. Ça en fera même mon album de l’été, avec boy de OFFONOFF (également membre du Club Eskimo et de HIGHGRND) qui est une vraie perle ! Je donnerai donc un bon gros 19/20 à l’album VIDA de Millic !

Sur ce, J’espère que ce review vous a plu, n’hésitez pas à donner vos avis sur l’album, les chansons et l’artiste (mais surtout, n’hésitez pas à écouter l’album) ! On se retrouve bientôt pour un nouveau review. En attendant, n’oubliez pas : méfiez vous des cailloux !

Publicités