Après A-Pink et TWICE, c’est au tour d’un troisième girlsband très populaire dont je n’ai JAMAIS parlé sur ma chaîne YouTube d’avoir son petit review sur mon blog. Et ce groupe, c’est Red Velvet. Les débuts du girlsband phare de SM Entertainment (Happiness) m’avaient plus horripilé qu’autre chose mais heureusement pour nos oreilles, le groupe a vite exploré d’autres horizons. La plupart de leurs activités m’ont laissé relativement indifférent, je ne relèverais que le titre Automatic ; mais ce serait vous mentir de vous dire que Ice Cream Cake et Red Flavor ne m’ait jamais trotté dans la tête une ou deux fois… Mais, qu’en est-il de leur deuxième full album Perfect Velvet ?

Commençons par le titre phare… Suis-je le seul à avoir eu un flashback du titre de JQT en voyant le nom « Peek-A-Boo » ? Oui, ça date ! Mais le titre de Red Velvet n’a évidemment RIEN à voir avec ça. Vu ce que j’ai dis en début d’article, vous pensez bien que je ne m’attendais à rien en écoutant ce comeback, et pourtant… C’est un très bon titre phare ! Les éléments de Tropical House sont bien utilisé pour que la chanson se démarque de l’océan de chansons du même style qui existent déjà (et qui finissaient par nous lasser), on ressent un petit gain de maturité chez le groupe tout en restant sur une piste légère, facile à écouter, entraînante et plutôt addictive. C’est bien la première fois que j’adhère autant à une chanson de Red Velvet mais attendez de voir ce que je pense du MV !

Et oui, je ne détails pas souvent mes impressions à propos des MVs. En général, j’écoute les chansons sans vraiment prêter attention aux images. J’ai toujours mis l’accent sur la musique et mis de côté les MV ou autres aspects physique dans mes reviews et mes TOPs. Parce qu’après tout, c’est la musique qui importante ! Mais Peek A Boo… Ses décors chics et ses couleurs chaleureuses sont des éléments que j’apprécie souvent dans les MV. Mais au milieu de tout ça, on sent une ambiance assez… Creepy. Et c’est là que ça devient particulièrement intéressant… La présence de et d’arbalète rasoir aux usages suspicieux m’ont fait penser au MV de Russian Roulette et ses scènes à la Itchy et Scratchy, mais là, on passe au niveau supérieur !

Peek A Boo m’a sérieusement fait penser à un remake de American Horror Story ! Cette maison où se passent des choses étranges ne vous fait-elle pas pensée à la saison 1 (Murder House) ? Lors des passages où les filles sont en robe rouge devant la maison, ou même lors qu’elles semblent être en plein rituel autour de leurs bougies, leur donne un côté sorcières, comme dans la saison 3 (Coven). Leur collection des t-shirt de leurs victimes me rappel la saison 5, (Hotel), où un psychopathe à l’âme d’artiste collectionné les organes de ses victimes avec le thème des 7 pêchés capitaux. Bon, les Red Velvet sont plutôt dans le thème de la pizza, mais c’est bien aussi ! Et ce mini plot-twist où elles font croire à une histoire d’amour qui permettrait à ce pauvre livreur de pizza de s’échapper, mais qui n’était en fait qu’un petit jeu pervers pour mieux savourer l’attache finale… C’est assez tordu pour respecter l’esprit de la série : j’adore ! Je suis sûr qu’en creusant un peu on peut trouver quelques similitudes avec Asylum et Cult… Bref, avec Red Velvet, Ryan Murphy n’a qu’à bien se tenir ! Mais tous ces éléments, aussi violent et horrible soient-ils, sont tournés avec une certaine légèreté. C’est évidemment bien plus soft (nous sommes dans la K-Pop et on cherche un contenu tout publique) et apporte même un certain fun, très appréciable.

Bon, c’est pas tout mais il reste encore 8 autres pistes dans l’album ! A vrai dire, je pense que la suite de ce review va être assez rapide et beaucoup moins détaillé. L’album nous envoie sur quelques vibes soft disco assez année 80 (Look), quelques touches de RnB, de l’EDM (I Just), mais aussi des sons plus expérimentaux comme My Second Date ou Attaboy (qui est la piste que j’ai le moins apprécié de l’album). Sans oublier la ballade de fin, tant utilisée dans les albums K-Pop : Moonlight Melody.

En écoutant l’album Perfect Velvet, j’ai tout simplement retrouvé ce fameux style propre à SM Entertainment, avec ce sentiment de mélange SNSD / f(x) que j’avais déjà ressentis aux débuts de Red Velvet. Et ceux qui me connaissent un peu savent que ce style n’est clairement pas le miens. La qualité reste présente, c’est indéniable, et les filles ont clairement des voix qui tiennent la route. Ce n’est donc là qu’une affaire de goûts, mais une fois de plus je reste indifférent aux chansons du groupe. Ce qui est assez dommage vu la quasi-fascination que j’ai eu pour le titre phare !

Pour les personnes qui souhaiteraient quand même essayer une ou deux pistes de l’album, je vous dirigerez vers Kingdom Come et Perfect 10. Et c’est finalement un petit 15.5/20 que l’accorderais à cet album… N’hésitez pas à donner vos propres avis sur celui-ci et sur ses chansons ! On se retrouve bientôt pour un nouveau review, et en attendais, n’oubliez pas : méfiez vous des cailloux !

Publicités