AYO ! J’avais envie de vous retrouver à l’écrit pour revenir sur la sortie du tout premier mini album de mrshll, que j’ai beaucoup attendu ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce monsieur, il a participé à l’émission Star Audition (MBC), il avait également une chaîne YouTube où il postait des covers avant de rejoindre le label de Tiger JK : Feel Ghood Music, où il a sorti ses premières chansons officielles dans la compilation du label. Vous l’avez peut être aussi entendu dans une collaboration avec DJ Friz, ou avec Wonjae. Pour ma part, la première approche était avec sa très belle reprise de ‘Breathe’ de Lee Hi, qu’il a fait en collaboration avec David Kim. Ce qui est assez marrant, d’ailleurs ; que son premier album porte le nom de la chanson qui m’a fait le découvrir, mais aussi que Lee Hi elle-même ait participé à l’écriture de trois chansons de l’album !

Et oui, en plus de composer et écrire ses chansons, mrshll a aussi su s’entourer d’une belle brochette d’artistes, tous aussi bon les uns que les autres, comme Ann One, Megan Lee, Jayho, dress, Stay Tuned, Big Banana et autres noms fort plaisants à la production, écriture etc… De quoi se mettre l’eau à la bouche avant même d’avoir écouter l’album, décrit par mrshll comme un « travail d’amour » et « un petit aboutissement de ma personne en tant qu’artiste. » Chacune des 6 chansons aborde un point différent et important aux yeux de mrshll : « l’amour, la religion, la sensualité, la pression sociale, la solitude et comment la lutte pour découvrir notre but peut être un long voyage. » Des thèmes qui le touche particulièrement puisque vous savez peut être que mrshll est le premier chanteur coréen à être ouvert sur son homosexualité (et non, c’est n’est pas Holland !). D’ailleurs, il y fait référence très subtilement en sortant son opus en plein mois de la LGBT+ Pride ! Cet album a donc un sens et un fond en plus de sa main d’œuvre de qualité.

Musicalement, nous avons des aspirations principalement RnB avec quelques notes des années 80, notamment dans Pose, qui est par conséquent la chanson que j’aime le moins de l’album puisque les années 80, c’est pas ma came ! Par contre, le titre phare Come Over est un gros coup de cœur ! J’adhère totalement au style, aux vibes et à la couleur vocale de mrshll avec laquelle le rap de pH-1 s’enchaîne très bien, même si pour le coup, au niveau rap j’ai préféré l’insertion de Ja Mezz dans Hold Me, une autre des pistes favorite de l’album ! En plus, ça me renvoie au côté « donnant-donnant » que j’aime beaucoup, dans le sens où mrshll avait prêté sa voix à l’album de Ja Mezz le mois dernier, et que l’invitation est maintenant rendu avec cette chanson.

Vous n’imaginez pas ma joie en découvrant un duo avec Lydia Paek dans l’album. Les deux avaient déjà chanté ensemble en faisant des covers sur YouTube, ils s’avèrent être de bons amis donc ça fait forcément plaisir de les retrouver sur un titre original ! Et… gosh, la voix de Lydia m’avait manqué (et je dis pas ça juste parce qu’elle a répondu à un commentaire que j’ai laissé sur une de ses photo Instagram, hum) !

Wanna Be est très posée, ses touches électroniques me perturbent un peu mais le duo avec Sumin reste agréable. J’avoue que cette piste ne fera pas parti de mes favorites, contrairement à Nahonza que j’ai adoré ! Je vous conseillerais donc simplement de l’écouter, tout comme le reste de l’album ! Si vous ne connaissez pas encore mrshll, c’est l’occasion de vous plonger dans son univers musical, et si vous vous étiez déjà intéressé à lui, vous ne devriez pas être déçu ! Ce sera donc pour moi un beau 18.4/20 pour le mini album breathe.

Et vous, qu’avez-vous pensez de cet album ? Quelle est votre piste favorite ? Que pensez-vous de cet artiste ? Dites moi tout, et on se retrouve samedi pour une vidéo sur ma chaîne, et mercredi prochain avec un nouveau review sur le blog ! En attendant, n’oubliez pas : méfiez vous des cailloux !

Publicités